logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/08/2006

Auguste Renoir

Auguste Renoir est né à Limoges le 25 février 1841. En 1845, Renoir et sa famille quittent Limoges pour Paris. Pierre-Auguste y suit sa scolarité jusqu’à l’âge de 13 ans. Jeune adolescent, il part travailler chez les frères Lévy où il peindra, jusque l’âge de 17 ans, des bouquets, des fleurs, … sur de la porcelaine. En 1858, Renoir s’adonne à la peinture sur éventail. Ces travaux lui laisseront un goût des œuvres fortes et lumineuses ainsi qu’un coup de pinceau sûr et rapide. En 1862, Renoir entre aux Beaux-Arts et dans l’atelier de Gleyre où il rencontre Monet, Bazille et Sisley. Ses premiers tableaux de nature classique, romantique et réaliste étaient souvent sous-estimés. Cependant, la première œuvre qu’il exposa au salon (l’Esméralda 1864) connut un véritable succès, mais après l’exposition, il la détruisit. Il peint énormément des paysages et des corps humains, principalement des corps féminins (surtout celui de Lise Tréhot qui fut sa maîtresse). Cette jeune femme fut vitale à l’art de Renoir car, lorsque leur relation se termina, les œuvres du peintre changèrent. Il était plus tempéré dans ses émotions. La carrière de Renoir débuta réellement en 1867 lors de l’exposition de la Lise à l’ombrelle. De 1870 à 1883, Renoir entre dans la période impressionniste. medium_augusterenoir.jpgIl y peint beaucoup de paysages mais ses œuvres les plus caractérisées traitent de la vie sociale urbaine. Quel que soit le sujet, sa principale préoccupation est la jeunesse et la vitalité. Sa plus grande œuvre de cette décennie est le Déjeuner des canotiers. De 1883 à 1890, Renoir entre dans la période ingresque. Après un voyage en Italie, il doute de son art et veut modifier son trait de pinceau. Les contours de ses personnages deviennent plus précis. Il dessine les formes avec plus de rigueur, les couleurs se font plus froides. Lorsqu’il devient papa pour la première fois d’un petit Pierre (1885), Renoir abandonne ses œuvres en cours pour se consacrer à des toiles sur la maternité. Ensuite, il réalise la plus grande œuvre de cette période qui sera les Grandes baigneuses qui lui prit trois ans. De 1890 à 1900, Renoir change de nouveau son style. Ce n’est plus du pur impressionnisme ni du style de la période ingresque, mais un mélange des deux. Il conserve les sujets Ingres mais reprend la fluidité des traits. La première œuvre de cette période, les Jeunes filles au piano, est acquise par l’État français pour être exposée au musée du Luxembourg. En 1894, Renoir est de nouveau papa d’un petit Jean (qui deviendra cinéaste, auteur notamment de La Grande Illusion et La Règle du jeu) et reprend ses œuvres de maternité. La bonne de ses enfants, Gabrielle Renard, deviendra un de ses grands modèles. De 1900 à 1919, Renoir entre dans une quatrième période appelée période cagnoise. À cette époque il souffre de graves crises de rhumatismes. La naissance de son fils Claude en 1901 donne un éclat particulier à sa peinture. À maintes reprises, il le peindra en compagnie de sa nourrice. Elle deviendra très vite un nouveau modèle pour le peintre. Après la mort de son épouse Aline en 1915, Renoir, cloué dans son fauteuil roulant, continue à peindre pour oublier son chagrin. En 1919, il s’éteindra à Cagnes-sur-Mer après avoir pu une dernière fois visiter le Louvre et revoir ses œuvres des époques difficiles. Il est enfin reconnu. Impulsif, nerveux et bavard, Renoir eut souvent des opinions contradictoires, mais il fut toujours loyal envers sa famille et ses amis. De tous les impressionnistes, c’est lui qui a peint avec le plus de non-constance les événements et les plaisirs des gens « ordinaires ». Il est le seul à avoir fait des peintures grandeur nature négligeant parfois les valeurs impressionnistes. Ces lignes de recherche très diverses rendent Renoir et ses œuvres difficilement saisissables. Il dirigea aussi le travail de différents sculpteurs (buste d’Aline, La Grenouillère (sculpture)1869).
Source : WikiPédia
Voici un magnifique diaporama de TSLILA : Pierre Auguste Renoir
Merci Marie José..
Temps de chargement long (6Mo)

07:30 Publié dans Diaporama | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

magnifique le diaporama......merci..

Écrit par : bernard | 12/08/2006

Répondre à ce commentaire

très beau document
très bon commentaire
merci

Écrit par : cricri | 12/08/2006

Répondre à ce commentaire

Merci Bernard et cricri, mais tous les remerciements reviennent au créateur de ces oeuvres !
Bon week end
JC

Écrit par : Jean Claude | 12/08/2006

Répondre à ce commentaire

Très belle présentation très pro du diaporama.

Tu vas donner des idées à Bernard.

Dominique
_______________________________
merci dominique, Bernard est déjà un pro !
bon week end
JC

Écrit par : dmerlen | 12/08/2006

Répondre à ce commentaire

Oui pour le créateur mais ici, c' est celui qui nous le présente que nous retenons!!!
Bon dimanche
Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude | 13/08/2006

Répondre à ce commentaire

SUPERBE DIAPORAMA. j'ai eu la joie immense d'aller voir (2 fois et plus si j'avais eu le temps) il y a 20 ans à PARIS l'exposition RENOIR. Un enchantement. C'est incontestablement avec MONET mon peintre impressionniste préféré. De ses débuts à la fin et ce n'était pas facile pour lui de peindre avec la souffrance qu'il endurait, ses oeuvres sont magnifiques. j'en redemmande. il me vient quelques phrases d'une chanson d'Yves DUTEIL que j'aime beaucoup REGARDS IMPRESSIONNISTES
3C'était au Grand Palais, sur des toiles de maîtres
Il y avait un Monet et deux ou trois Renoir
Le cœur dans les tableaux je me sentais renaître
Et en fermant les yeux je pourrais les revoir
Le monde a la beauté du regard qu'on y pose
Le jardin de Monet, le soleil de Renoir
Ne sont que le reflet de leur vision des choses
Dont chacun d'entre nous peut être le miroir...."
Bonne journée
ANNIE
___________________________
Merci Annie c'est très beau ce que tu dis !
Bonne soirée
JC

Écrit par : MAMINIE | 13/08/2006

Répondre à ce commentaire

Jean Claude

Merci pour le diaporama de Renoir. Il y a des toiles fauves, d’autres qui font penser à Utrillo, et certaines que je n’avais jamais vu. Rien à dire sur ce peintre monumental, il n’y a qu’à savourer. Je viens de le revoir pour la troisième fois, en le montrant à un enfant.
_____________________________
C'est vrai qu'on ne se lasse jamais des peintures de Renoir, c'est vraiment le peintre méritant !
Amitiés
JC

Écrit par : christian | 13/08/2006

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce diapo savoureux ... Renoir, un peintre, un homme. Remarquables ! bises de miche

Écrit par : miche | 16/08/2006

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique